Avant de calculer vos primes, le fournisseur d’assurance auto recueille certaines informations concernant votre voiture et votre statut de conducteur. Le principe est de déterminer le risque que vous représentez en tant que personne susceptible de provoquer des accidents, de ne pas pouvoir payer de cotisations… De votre côté, ce sont vos besoins qui détermineront le niveau de vos dépenses d’assurance auto. Quelques indications.

Tout dépend de votre voiture.

Si vous n’avez pas de voiture, pas besoin d’assurance auto pour vous prémunir en cas d’accident impliquant une voiture. Si vous changez de voiture, votre précédent contrat auto ne joue plus, sauf pour déterminer les niveaux de bonus-malus. Le calcul du montant de la couverture auto procède donc d’abord des caractéristiques de votre voiture avant tout. Le modèle, la puissance, l’ancienneté… constituent des critères de majoration ou de minoration de prix.

De même, si vous utilisez votre voiture simplement pour vos déplacements personnels, vous aurez un devis moins important que si vous l’utilisiez comme véhicule professionnel ou de façon mixte. Le nombre de kilomètres parcourus dans l’année, le milieu où il est stationné… et tout autre critère d’usage vont servir à définir vos cotisations ou la franchise appliquée en cas de garanties spécifiques.

…et de vous en tant que conducteur principal.

Les assureurs considèrent aussi l’âge, la situation maritale et professionnelle, l’ancienneté du permis et même le sexe du demandeur comme critères d’estimation de prix d’assurance auto. Un conducteur jeune est plus dangereux, et au contraire, un conducteur d’un certain âge présente plus de risque d’être victime. Un chômeur présente des risques d’insolvabilité. Un homme marié peut être plus prudent. Les femmes seraient moins concernées dans la survenance des sinistres…

Dans le cas où ce n’est pas votre première assurance auto, l’assureur demandera à obtenir l’historique de vos antécédents de conducteur. En l’occurrence, il s’agit de mettre en évidence le fait que vous n’aviez causé aucun sinistre lors de vos précédents contrats, qu’il n’y a eu aucun incident ayant conduit à la suspension de votre permis.

Cela dépend aussi de l’assureur et de vous en fin de compte !

Tous les critères énumérés succinctement supra peuvent être considérés différemment d’un établissement d’assurance à l’autre. Pour quelques-uns, que vous soyez jeune ou de la soixantaine ne présume en rien un risque élevé. Pour d’autres, la puissance de votre véhicule peut être plus déterminante que chez un autre assureur. Certains fournisseurs de couverture auto sont même plus indulgents vis-à-vis des conducteurs aux antécédents lourds.

Mais après avoir calculé ce que vous pouvez supporter comme frais d’assurance, faites une confrontation rapide des devis d’assurance auto sur un comparateur performant tel que Kronk.fr. Vous saurez que vos critères actuels vous permettront d’avoir des garanties au prix que vous prévoyiez.