En mars 2015, la mairesse de Buire-au-Bois a vu sa maison épargnée en partie par les flammes. Comme dans la plupart du temps, l’incendie s’est déclaré sans crier gare, prenant Marie-José Dubois au dépourvu. Elle a quand même pu sauver sa personne, restée en état de choc au constat des dégâts. Ce genre de situations désorientantes soulève toujours la question de l’utilité d’une couverture en matière d’habitation. Protège-t-elle aussi les personnalités ?

Des modèles d’assurance pour l’élu.

Un système d’assurance spécifique est aussi dédié aux personnalités de haut rang. Même si elles peuvent librement souscrire à une couverture dans un établissement commun, il s’est imposé la mise en place d’une solution à part, tenant compte de la spécificité de leur travail et de leur position politique. En matière de logement par exemple, comme pour les particuliers, il existe une formule multirisque habitation qui remédie aux sinistres des personnalités.

Cela inclut même la prise en charge d’un éventuel accompagnement psychologique ! Parce qu’en ces moments-là, on ne sait plus si on en est nous-même responsable ou s’il faut en vouloir à quelqu’un d’autre. Pour le cas précité à la base de notre article, c’est une histoire qui confirme que personne n’est à l’abri des catastrophes. Mais tout le monde peut se prémunir de leurs conséquences !

Est-ce qu’on peut aussi choisir son tarif d’assurance élu ?

La réponse est toujours oui, bien sûr. Parce que mis à part les assureurs spéciaux, l’élu(e) peut aussi s’adresser à d’autres établissements traditionnels pour se couvrir. Avec un comparateur d’assurance pour habitation comme Kronk.fr, vous aurez la chance de découvrir la différence en termes de prix. Mais vous devriez aussi savoir ce qui est meilleur pour vous, personnellement, en termes de prestations.