Souscrivez votre assurance temporaire dès maintenant

Assurez vous en 2 clics !

La mise en vigueur de la loi Hamon a été d’une très grande importance en termes d’assurance auto dans le sens ou elle a accordé plus de liberté aux assurés et leur a permis une plus grande marge de manœuvre. La loi active et fait vibrer les procédures. Sans oublier de faire référence à la loi Chatel aussi qui intensifie la résiliation au profit des assurés.

L’assurance temporaire pour résilié

Dans le cadre de la résiliation d’un contrat d’assurance de la part d’un assuré, elle se fait généralement à la date d’échéance sauf que certains pour une raison ou pour une autre préfèrent le faire avant, ce qu’on peut qualifier de « résiliation hors échéance ». Toutes ces lois offrent ainsi la potentialité aux assurés d’agir pour mettre fin à leur contrat sous les possibilités suivantes :

Nous citons la raison de résiliation la plus fréquente et qui peut causer un grand désaccord entre les 2 parties. La résiliation pour non paiement des cotisations, puisque conformément à la loi l’assureur a le droit de résilier immédiatement un conducteur qui renonce à régler les frais qui lui sont alloué.

Retrouvé dans cette situation, le conducteur est perdu et a du mal à retrouver une nouvelle compagnie pour l’assurer. Une autre cause est également à citer, c’est le fait que la situation de l’assuré puisse subir des modifications comme le changement du lieu de résidence, la retraite ou la suspension de son activité professionnelle qui ne demeure pas sans conséquences.

La vente du véhicule constitue également une raison de résiliation mais cette fois-ci c’est l’assureur comme l’assuré qui a le droit de résilier le contrat.

Après la résiliation d’une assurance temporaire auto, la recherche d’une nouvelle compagnie d’assurance peut prendre du temps. Au même temps, un conducteur n’a pas la possibilité de rouler sans assurance auto. C’est dans ces cas que la souscription d’une assurance temporaire peut être utile !